MONNAIES-RARES

 Accueil

 Essais pré-séries et raretés France XXème

 France XIXème

 €uros

  Vente

 Recherche

 Forum

 Publications

 Liens

 Contact

 

 

 Liens internet
A VISITER : www.raymond-joly.com

           

 

 Revues

           

 

 Bibliographie NOUVEAU le Gadoury Essais 2014

           

 

 Sources

           

 

 Remerciements !

 

 

 L'€uro 3 :
notes de lecture

 

 

 LE FRANC VI :
notes de lecture

 

 

 Publications

 

Page mise à jour le : 2 octobre 2014

 

  Liens

Nos sites numismatiques préférés :

 

  www.raymond-joly.com : un site d'hommage au maître graveur Raymond Joly et à son oeuvre multiple et inspirée, par 2 collectionneurs passionnés par l'oeuvre de "l'homme à la chouette" (dont le webmaster de monnaies-rares.com). Raymond Joly-Clare a bien voulu nous ouvrir ses archives et ses souvenirs. Raymond Joly-Clare est décédé le 18 juin 2006, à l'âge de 95 ans.

 www.cgb.fr : professionnel, avec un site très riche et soigné (Editeur du Franc, Collection Idéale, Ventes sur Offres, ...). Liens vers les riches sites des associations Les Amis du Franc et Les Amis de l'€.

  accès direct aux VSO de CGF sur internet : http://www.cgb.fr/monnaies/vso/index.html

 www.inumis.com : organise d’intéressantes ventes sur offres et ventes aux enchères de belles monnaies parfaitement expertisées et décrites, avec la particularité ô combien appréciable de ne pas appliquer de frais à l’acheteur sur le résultat obtenu, contrairement à la plupart des professionnels français et étrangers désormais (de 12 à 23 %, voire plus pour les monnaies d’or).

  un intéressant moteur de recherche qui indexe un certain nombre de monnaies vendues depuis quelques années  : www.mcsearch.info

  un site qui pourrait devenir incontournable dans les années qui viennent, le site de PCGS, la référence américaine (avec NGC) en matière de mise en coque de monnaies. Voir notamment la page dite « rapport de population », qui recense toutes les monnaies mises en coque par PCGS, et peut donner à terme une indication sur la rareté (pas avant toutefois que la mise en coque ait été adoptée par la majorité des collectionneurs français, ce qui n’est pas encore fait…). A noter le gros effort fait par PCGS en direction de la France, avec des séances régulières de grading à Paris
http://www.pcgs.com/pop/default.aspx?t=2

 

 Maison Palombo à Marseille et à Genève : très intéressant par rapport à ses Ventes aux enchères annuelles, riches en raretés tout à fait exceptionnelles (prix en rapport, bien sûr). Au moins pour le plaisir des yeux...

 www.amisdeleuro.org : site des Amis de l'€, avec beaucoup d'informations, et pour les adhérents à l'association des Amis de l'€, un forum et la possibilité de commander des séries € de tous pays au prix d'émission, voire à un prix inférieur. Documenté, convivial et vivant.

 www.numisgestion.com : site de l'éditeur des excellents logiciels de gestion de collection du même nom, NUMISGESTION Francs et NUMISGESTION €uros, lui-même fervent collectionneur (contributeur du site en termes de photos de raretés, ce dont nous le remercions ici !)
Le point fort de ces logiciels : ergonomiques et conviviaux, avec tirages et cotes actualisés régulièrement. Celà est particulièrement intéressant pour l'€, où on manque souvent d'informations fraîches. Et en plus la possibilité de créer des fiches supplémentaires pour les monnaies non référencées par le logiciel (qui a déjà un champ de vision très étendu !).

 www.cotations-euro.com : très intéressant site consacré à l'euro, avec des informations exclusives (par exemple un des rares, peut-être le seul, à donner des informations sur les "training token", rares pièces d'entraînement à l'euro, avec photo). Documenté, précis et pratique, présentation des plus soignées, une référence pour tous les amateurs d'euros.

 http://perso.wanadoo.fr/atelier-t/ : site de collectionneur, entièrement consacré aux monnaies de l'atelier de Nantes (T), de la Révolution à 1835 (fin de l'atelier). De très belles monnaies, avec une thématique intéressante.

 www.aparismerson.com : professionnel (monnaies de qualité, prix parfois raisonnables - un peu moins depuis l'euro...). Le site n'est pas de consultation aisée, pas très rapide et pas toujours à jour.

 www.patrickguillard.com : professionnel (monnaies de qualité, parfois de grandes raretés).

 www.monnaiedeparis.fr : Monnaie de Paris, un site en pleine mutation... Difficile de retrouver les archives déjà publiées sur le site (tirages réels monnaies de collection par exemple), et difficile de trouver une cohérence dans la politique de publication des chiffres de frappe : le tableau des frappes euros a parfois des années de retard, quand il ne contient pas des erreurs manifestes !! De temps en temps des communiqués sur les "frappes réelles" mais ne contenant pas l'exhaustivité de la production, et à un rythme indéfinissable. Rien sur les piéforts. Et quand vous téléphonez pour avoir une quelconque précision, on vous répond sèchement qu' "on" ne communique pas ce type d'informations aux particuliers.
Bizarrement, la partie "boutique" du site est beaucoup plus au point...

 www.ebay.fr : version française du site d’enchères bien connu. Attention aux faux et arnaques en tout genre… Du coup, acheter de préférence à un particulier connu, ou à un professionnel. Attention aux frais, qui peuvent monter rapidement avec les options imposées par ebay (paiement paypal etc).

 www.sixbid.fr : pour tout savoir des enchères numismatiques organisées par les professionnels du monde entier (inclut les français CGB, inumis, Monnaie d’Antan, Palombo, …). Possibilité d’enchérir en ligne

 http://www.kosel.com/fr/sh/index.htm : un excellent site de vente de fournitures numismatiques par correspondance, avec tous les articles des grandes marques, à prix bas. Fiable et rapide. Correspondance en français.

 http://www.numismatique-philatelie.com : un autre site de vente de fournitures numismatiques par correspondance, magasin situé rue des Panoramas à Paris :
« Au Matériel De Collections vous propose une multitude de gammes pour ranger et mettre en valeur vos collections de la plus courante à la plus précieuse.
Notre site internet peut ainsi répondre à toutes vos demandes avec précision (albums, classeurs,feuilles, pinces, loupes, valises, étuis, écrins, médailliers, boitiers, balances, livres de cotation...) ».

 www.bourseducollectionneur.com : professionnel, avec site de vente en ligne pour le matériel de collections, livres de cotes, timbres, monnaies, billets, spécialiste du XX° siècle.

Et d'autres professionnels toujours intéressants : on citera ici Panorama Numismatique (NOUVEAU SITE TRES REUSSI), Oise Collections (actuellement inaccessible), le Comptoir du Collectionneur, Numis'Aisne notamment.

 Un site prometteur, mais qui semble en déshérence, le site "essais" du Club numismatique hyérois : malgré le soutien logistique de CGB , ce site souffre de cruelles inexactitudes (au hasard sur une même page, 2 F Semeuse 1959 tirée à 9.975.013 exemplaires en frappe courante, c'est précis, et 1850 en essai - plusieurs fiches reprennent ce commentaire erroné. Et la désormais célèbre 1 F 1959 sans le mot essai, finement travaillée au burin, à classer sans tarder dans la rubrique "bêtisier" - toujours là malgré nos messages et signalements au webmaster ainsi qu'à M Prieur, depuis plusieurs années déjà...). A consulter pour les essais du XIXème.

 NOUVEAU LIEN Pour les amateurs de discussions autour de l'euro, un forum très documenté et actif : www.forum.euroweb-collection.fr

 Et 2 autres sites intéressants à visiter, consacrés à l'euro : www.euros2003.fr.cr (avec petites annonces entre collectionneurs) et www.forum-numismate.new.fr, un forum sans pub...

 En page "Tirages €", d'autres liens, vers les sites des Monnaies Nationales. Remarquer particulièrement le site de la monnaie des Pays-Bas, de loin le plus réussi sur le fond et la forme.

 

En bonus, notre site préféré de vente de chocolats artisanaux :

 

 www.lesmiralies.com : un site qui intéressera tous les amateurs de chocolat (qui sait si certaines vocations numismatiques n'ont pas été tôt encouragées par la dégustation de monnaies en chocolat ?). Sur ce site, choix, fraîcheur garantie (pas de stock), nouveautés, expédition rapide en France...

Et tout ça 100 % qualité artisanale, 100 % pur beurre de cacao. C'était la minute de pub, la seule autorisée sur le site... Ouvert d'octobre à avril.

 

 

 

 HAUT DE PAGE

 

 Revues

 Nos revues numismatiques préférées :

 

  Numismatique et Change : LE mensuel français de la monnaie. Une revue qui devient très chère (augmentation récente), mais reste la référence, avec des articles de fond (F. Droulers, A. Milhorat etc), des annonces de bourses aux collections, les nouvelles émissions, petites annonces...

 Sur cette page, accédez à l'intéressant index des anciens n° de Numismatique et Change.

Rappel : cette page et ce lien, comme tout le reste du site, n'est nullement subventionnée
ni liée d'aucune manière à Numismatique & Change, ni à aucun professionnel, publication, association, club ou organisme d'aucune sorte. Celà nous permet de conserver notre liberté d'expression.

On ne peut que regretter la suppression, à la rentrée 2004, des articles de Michel Prieur et de la CGF pour Numismatique & Change, notamment le "Forum du Franc" et les études thématiques : du coup, la CGF ne participe plus à la partie éditoriale de Numismatique & Change. Les collectionneurs y perdent de très intéressants articles. Cependant tout n'est pas perdu :

  suite à son départ de la rédaction de Numismatique & Change en 2004, la CGF a lancé son Bulletin Numismatique, lettre d'information mensuelle, gratuit, accessible sur internet après inscription à l'adresse suivante : http://www.cgb.fr/bn/inscription_bn.html

On y retrouve l'esprit du forum, ainsi que des articles de fond. Et un ton parfois polémique et vindicatif, notamment quand il s'agit de dénoncer les arnaques en tout genre sur ebay notamment... Si c'est faire oeuvre utile, on peut craindre qu'à la longue ce ton ne parasite le message de fond, qui dans l'ensemble est intéressant. Depuis quelques temps, apparaissent de bienvenus articles au ton humoristique qui, sans rien céder sur la qualité de l'information, permettent d'améliorer le plaisir de la lecture.

Et si le regretté Michel Prieur en était le maître d'œuvre et l’animateur (sans reculer devant la polémique), il fait appel à toutes les bonnes volontés pour fournir articles et informations documentées, susceptibles d'intéresser les lecteurs. Nous avons eu le plaisir de participer à la rédaction à plusieurs reprises (cf page "Publications").

 On ne citera ici aucune autre revue, mais on peut signaler :

 des revues plus spécialisés (SFN), bulletins d'associations, etc

 les pseudo-revues, éditées par des professionnels afin d'écouler leur stock de monnaies à prix d'or (la cote de ces monnaies étant indiquée dans les pages du magazine, cote ajustée à la hausse comme il se doit, la boucle est bouclée). Ont connu un essor exponentiel à l'avènement de l'euro. Certaine(s) connaissent quelques difficultés depuis la fin de la "bulle euro". A consommer avec modération...

  

 HAUT DE PAGE

 

 Bibliographie

Nos ouvrages préférés :

 

  Le Gadoury : la référence "historique", né en 1973.

Le petit livre rouge a été précurseur, tant par sa présentation "grand public" que par ses cotes ajustées, son exhaustivité, ses photos etc. Indispensable dans son édition de 1989, qui recense un grand nombre d'essais et de piéforts modernes. Moins indispensable dans ses éditions récentes, avec la profusion de commémoratives qui envahissent les pages, et aussi avec des approximations ou erreurs, notamment dans les tirages Vème République (édition 1995). Le parti-pris de coter différemment une frappe BU d'une frappe FDC est pour nous incompréhensible.

En règle générale des cotes supérieures au marché réel.

Les signalements de monnaies inédites ou rarissimes restent aujourd'hui le principal attrait du Gadoury, édité tous les 2 ans.

  Le Gadoury essais et piéforts 2014 : la nouvelle référence pour les essais NOUVEAU

Une refonte complète du Gadoury 1989, menée de main de maître par 2 grands connaisseurs, Michel Taillard et Michel Arnaud :
même si les cotes sont parfois difficiles à établir pour les exemplaires les plus rares, le panorama des essais est complètement mis à jour sur la période Franc de 1870 à 2001. Pour cela les 2 Michel se sont plongés dans les archives de la Monnaie et dans les ventes pendant des années. Leur parfaite connaissance du marché a permis d’ajouter un grand nombre de nouvelles pièces au Gadoury 1989, ce qui a nécessité une renumérotation.

Un nouvel indispensable qui vient rajeunir la gamme des Gadoury et fait parfaitement le point sur les pièces connues à ce jour, sur un marché des essais qui a explosé depuis 1989, avec entre autres les ventes Kolsky, Pierre, Palombo, et la démocratisation de l’information et des connaissances via internet.

 

 

  Le « Chort » MMF1 Monnaies Fautées : une référence indispensable née en… 2009 !

Il est sorti, et il tient toutes ses promesses : l’ouvrage de référence sur le monnayage et les monnaies fautées, concocté depuis des années par LE spécialiste français Jean-Claude Chort, avec l’aide de Stéphane Cardinale, est sorti il y a quelques mois.

Nous lui souhaitons un très beau succès, car il fait œuvre de défricheur avec un talent et une pédagogie incontestable : on en a pour son argent, avec plus de 400 pages, qu’il faudrait presque toutes citer. Une première section  passionnante consacrée à l’histoire du monnayage, une description et un classement des erreurs monétaires, des cotations par type d’erreur…

Un ouvrage exigeant, où tout est scrupuleusement expliqué, les auteurs ayant à chaque fois cherché l’explication du fauté. S’il fallait faire 1 réserve (et nous n’en voyons pas d’autre à faire), ce serait sur le mode de classement des fautées : par origine du fauté, et non par « apparence visuelle » du fauté, il est très pratique pour qui aura assimilé les mécanismes d’origine de la frappe fautée. En revanche, pour le néophyte qui a besoin de retrouver rapidement « son » fauté, la recherche peut s’avérer un peu longue.

Bref une mine qui permettra à nombre d’entre nous de s’approcher « sans risque » et intelligemment de la collection des fautées.

Nous attendons le tome 2 avec impatience, qui paraît-il ne sera pas qu’une simple remise à jour : quand on connaît la passion de Jean-Claude et de Stéphane, on n’en doute pas un instant…

 

 

 

   Le Franc : édité par la CGF, initialement challenger du Gadoury, qui par sa présentation, son sérieux, sa diffusion, et l'ensemble qu'il constitue avec les autres activités de la CGF (site internet et Amis du Franc), constitue aujourd'hui une référence incontournable et vivante. Les cotes sont réalistes, même si elles sont très difficiles à établir pour les raretés et les "inédits" (manque de transactions). Le fait que CGF ait aussi des activités commerciales autour des monnaies peut poser question sur l'impartialité de la cote, mais la crédibilité du Franc tomberait aussitôt si l'activité commerciale de CGF influait sur la cote des monnaies.
A contrario, cette activité commerciale permet un transit de monnaies important par CGF, donc facilite le référencement et les statistiques d'apparition des monnaies, et permet aussi probablement de financer l'activité d'étude, d'information et de publication...

Tous les 2 ans, une nouvelle édition avec des ajouts nombreux, et depuis le Franc V un effort extraordinaire de recensement et de photographie d'exemplaires rares, notamment pour le XIXème, ou de variétés (notes de bas de page).

A noter que le Franc ne mentionne les Esssais et Pré-séries que s'ils se rattachent à un type courant. Les essais non adoptés, et pré-séries antérieures ne sont pas indiqués, sauf pour quelques-uns dans le dossier "Semeuse" du Franc II.

L'équipe de CGF joue un inlassable rôle de découvreur de monnaies, d'expertise et d'avis éclairés, toujours disponibles pour les collectionneurs (et les professionnels) qui ont une belle monnaie à montrer et à faire répertorier.

Un lien permanent est maintenu avec les collectionneurs, notamment ceux des Amis du Franc (système de forum par e-mail + base documentaire sur le très riche site internet dédié www.cgb.fr).

Citons aussi l'importance des VSO (Ventes sur Offres) organisées par CGF, même s'ils ne sont pas les seuls sur le marché : le sérieux et la documentation des catalogues en font des ouvrages des références (cf par exemple le catalogue de la Vente Kolsky).

Ci-dessous dans la partie "revue de presse", quelques notes de lecture...

   L'€uro : édité aussi par la CGF, rédigé avec Les Amis de l'€uro, une référence incontournable pour comprendre l'€uro, obtenir des informations sur les tirages, ainsi que les intéressantes sections sur les fautées (en attendant un ouvrage exhaustif qui leur soit entièrement consacré) et les essais d'euros (qui attendent... d'être découverts), sans oublier les billets, pour ceux qui s'y intéressent.
Avec une contribution de www.monnaies-rares.com, et quelques amicales remarques
ci-dessous...

 

 

 

 Le Mazard (vol II, 1848-1967) : édité par la maison Bourgey, une référence notamment en matière d'essais modernes.

Pas de cote, mais pour chaque essai ou pré-série l'indice de rareté, la composition, le diamètre etc. Et des photos parfois tout à fait étonnantes d'essais mentionnés nulle par ailleurs (exemple : Essai de 1 Franc Semeuse 1959 avec un point après "1 Franc."...). Pour chaque période, les frappes courantes sont mentionnées, par année, avec un tableau récapitulatif des chiffres de frappe par atelier quelques pages plus loin. Les billets sont aussi traités.

Quelques omissions et erreurs importantes (1/2 F 1964 Essai, alors que l'essai de 1965 n'est pas mentionné, 100 F Cochet 1959 indiquée comme courante !!! etc), bien sûr rien après 1967, la période 1960-1967 étant parfois imprécise, et une présentation très datée. Une des raisons pour lesquelles nous avons souhaité donner ici accès à ce type d'informations, sous une forme plus "moderne" et actualisée avec les informations découvertes depuis.

 

 HAUT DE PAGE

 

 

 

 Sources

Aucun ouvrage n'étant exhaustif et actualisé, nous puisons nos informations à plusieurs sources complémentaires
(voir ci-dessus le §
Bibliographie pour une présentation générale de chaque ouvrage).

 

Gadoury 1989 édition spéciale bicentenaire

Sont repris ici :

 pour la Vème République : l'intégralité des essais, pré-séries et essais-piéforts, ainsi que les principales raretés, hors monnaies commémoratives "de collection" (BU BE)

 XX ème siècle antérieur à Vème République : quelques essais nous paraissant intéressants, ainsi que les principales raretés

 XIX ème siècle : une sélection de monnaies d'argent

Certaines informations étant actualisées avec le Gadoury 1997.

 

 

Franc II et Franc V

Sont repris ici :

 L'intégralité des essais et pré-séries Semeuse du "Dossier Spécial Semeuse" du Franc II, de la fin du XIX ème à la fin du XX ème

 pour la Vème République : l'intégralité des essais, actualisation éventuelle au Gadoury 89 (NB : le Franc, très restrictif dans ce domaine, ne traite que des essais correspondant au type courant).

 Pour tout le XX ème siècle, les principaux essais au type courant, les raretés et les variétés intéressantes.

 XIX ème siècle : sélection de monnaies d'argent, avec de très intéressants pointages et photos du Franc lorsque peu d'exemplaires sont connus (tirages faibles ou variétés).

 

 

Mazard tome II (1848-1967)

Sont repris ici :

 pour la Vème République : l'intégralité des essais et pré-séries signalés par Mazard, celui-ci s'arrêtant à 1967. Un certain nombre d'"inédits" ou grandes raretés y sont décrits, parfois avec photo.

 Pour tout le XX ème siècle, compléments sur les principaux essais.

 

 

Catalogues de vente

Sont repris dans les pages "Pré-séries, Essais, Raretés XXème siècle" (prix réalisés et monnaies inédites) :

 VSO CGF VI janvier 2000 (vente Kolsky) : mine d'informations sur les essais et pré-séries, et sur les prix que peuvent réaliser ces monnaies, donc souvent de leur cote réelle

 VSO CGF XX juin 2004 (ajouté en août 2004)

 Catalogue trimestriel Merson édition de mars 2004 (ajouté en août 2004)

 Sélection restreinte de publicités et annonces Numismatique et Change depuis 1982.

 accès direct aux VSO de CGF sur internet : http://www.cgb.fr/monnaies/vso/index.html

Prochains ajouts

 autres VSO et VAE : Palombo, inumis, guillard, monnaies d’antan, ICE, …

 autres VSO CGF (notamment pour les essais : VSO 30 Pierre 4/2007, VSO 37 Pierre 2, VSO 42 Pierre 3)

A noter : depuis la VSO 30, les acheteurs doivent acquitter des frais de 10 % HT (soit 11,96 % TTC) sur le prix final. Nos référencements incluent ces frais.

 VSO CGF XXV janvier 2006

 VSO CGF XXIV juin 2005

 Catalogue Palombo mai 2005

 VSO CGF XXIII décembre 2004

 Catalogue Merson juin et septembre 2004

 Vente aux enchères Palombo mai 2004

 VSO CGF XIX janvier 2004

 VSO CGF XVIII juin 2003

 VSO CGF XVI décembre 2002

 VSO CGF XIV mai 2002

 VSO CGF XI janvier 2002

 Catalogues à prix fixe "Modernes" de CGF

Vous pouvez nous faire part par courriel des monnaies rares XXème ne figurant pas sur le site, ainsi que des références de prix des monnaies rares dont vous auriez connaissance (en distinguant les transactions réellement effectuées des prix de vente affichés). Par avance merci de votre contribution...

 

 HAUT DE PAGE

 

 

 Remerciements !

 

Ce site n'aurait pu voir le jour sans l'aide et la participation active de collègues et amis numismates,
tant lors de sa création en 2004, que par les envois quotidiens d'informations et de photos.

Que tous et chacun soient ici remerciés de leur contribution, ce site est le leur.

Mention spéciale aux professionnels qui nous ont permis de "profiter" gratuitement de leur travail,
notamment CGF qui, par la voix de Michel Prieur,
nous a immédiatement accordé l'autorisation d'utiliser les photos de leur site,
mais aussi Numismatique & Change, les éditions Gadoury, etc...

 

Et mention spéciale à 3 collectionneurs et amis avec qui nous échangeons quotidiennement,
***DJ***, ***MT***, et ***FC***
grands collectionneurs amateurs de raretés, connaisseurs des arcanes de la numismatique,
et heureux possesseurs
de merveilles, qu'ils nous font partager avec de magnifiques photos.

Pouvoir suivre au quotidien cette incessante quête de raretés,
et publier au fur et à mesure le résultat de ces trouvailles,
avec "l'histoire qui est autour", est bien pour nous la quintessence de la collection :

plaisir de chercher, bonheur de partager.

 

On peut terminer ici par une note d'expérience et "d'espoir" pour tous,
et pour une fois contredire M. de La Palisse :

des raretés, on en trouve tous les jours !!

 

octobre 2005 : www.monnaies-rares.com a 1 an !!

Un bilan à l'heure du 1er anniversaire du site :

en 1 an, vous avez été plus de 15 000
à visiter le site, avec une moyenne mensuelle actuelle de 1800 visites, en constante augmentation.
75 % des connexions proviennent de France, 15 % du reste de l'Europe, 7 % des USA et les 3 % du reste du monde...
Nous avons reçu plus de 350 messages, de la part d'une centaine de correspondants, et avons rédigé autant de réponses, nécessitant parfois des recherches et vérifications : autant de contacts fertiles, parfois durables.

Bon nombre de raretés non référencées nous ont été signalées,
et toutes n'ont pas encore été reprises par les 3 livres de référence parus en ce mois d'octobre 2005 (Le Franc VI, l'€uro 3 et le Gadoury 2005), pour lesquels nous publions en page "Liens" nos premières notes de lecture...

Enfin il nous faut constater l'immensité de cette tâche de référencement et d'information sur les monnaies rares, amplifiée par la somme d'infomations et de photos que vous nous avez transmis.
Merci de votre patience, et de votre compréhension pour les sélections que nous opérons.
Du retard à rattraper, notamment en ce qui concerne les références de prix des monnaies rares passées en vente : les informations sont stockées, en attendant leur mise en ligne.

Pour nous, après 1 an, www.monnaies-rares.com reste une belle expérience à poursuivre,
en espérant qu'il en est de même pour vous, visiteurs du site. Merci.

 

 HAUT DE PAGE

 


 Notes de lecture

 

En Octobre 2005, est paru l'€uro 3

Quelques notes de lecture...

 Un mot sur la contribution de monnaies-rares.com, concernant les essais d'€uros, page 241 (voir page Publications).

Cet article sera à compléter avec les dernières trouvailles concernant les essais d'euros français au balancier présentés ici en page "Raretés €uros".

De même pour l'article sur les training token, à compléter avec la découverte d'une série complète survivante.

 

 Dans la section des "objets de l'euro", p 243, on peut confirmer l'existence d'un flan non frappé de 2 euros type France ou Irlande etc : 2 * *, non striée (voir page €uro flans). Rapport de rareté avec le flan de 2 euros autrichien ?

 Enfin, toujours dans cette section curieusement dénommée par défaut "les objets de l'euro" (on s'attend au presse-papier € ? calendrier € ? T-shirt € ?), on ne peut que s'étonner de la cote donnée au rarissime kit de pré-alimentation avec pièces en acier (page 242) : tiré à notre connaissance à moins de 10 ex, avec peu de survivants, la cote de 45 € qui lui est donnée avec un maigre "R" nous parait curieuse.
A ce prix-là, vous m'en mettrez une douzaine...

Trève d'ironie, nous nous rétracterons si des informations complémentaires nous sont fournies par les Amis de l'€uro, avec lesquels nous sommes régulièrement en contact fructueux.

 Toujours dans la série des cotes bizarres, la 2 euros Vatican 2005, cotée à 120 € alors que le coffret complet se trouve depuis sa sortie sur internet autour de 200 €, parfois moins (sur ebay comme dans l'espace €uro ventes de ce site...). La 1 € à 110, etc, ce qui fait un total de 650 € si on somme les 8 valeurs alors qu'elles aussi en isolé se trouvent autour de 200 € les 8 : celà sans qu'on puisse parler d'effondrement des prix de vente, puisque ce coffret 2005 n'a jamais atteint des sommets... La partie cotations d'un livre sur l'€uro trouve ici sa limite, puisqu'on grave dans le marbre pour 1 ou 2 ans, une cote prévisionnelle qui n'a pas de réalité. De quoi troubler les lecteurs non internautes (en reste-t-il ?) et se délecter la rue Vivienne.
De même pour les cotes des coffrets, tant Vatican que San Marin par exemple (mini-kit 2005 à 34/40 euros alors qu'il se trouve à moins de 20 euros, mini-kit 2003 à 20/25 euros alors qu'il reste souvent invendu à 15 euros, série Vatican 2004 à 390/420 euros, etc...)
Sur ces problèmes de cotation de l'euro, nous nous garderons de tout procès d'intention, à savoir donner volontairement des cotes élevées, puisque les écarts avec la réalité sont aussi bien en + qu'en -, et que CGB vend très rarement des €uros, contrairement à nombre de professionnels de la profession.

 Un oubli, volontaire ou pas, dans la longue liste des coffrets Pays-Bas : le très intéressant coffret officiel de mini-€uros 2002, contré par la BCE, dont nous racontons l'histoire à la page €uro séries. C'est une série officielle, même si la Monnaie Royale ne communique plus sur ce cas rarissime de frappe interrompue à la demande de la BCE pour cause d'entorse aux règlements de l'€uro (interdiction de reproduction du graphisme de l'€uro sur tout support métallique autre que les monnaies de circulation...).

 L'humour n'est heureusement pas absent de l'€uro 3 (alors qu'il l'est trop souvent du monde numismatique) : en témoigne la succulente recette de cuisine de la page 144, la bouchée farcie, à mettre entre toutes les mains...
De l'art d'accomoder la dénonciation d'une arnaque sur un ton très plaisant, qui change un peu des dénonciations furibardes dont est habitué le par ailleurs intéressant "Bulletin Numismatique" de la même CGB...

NB : ces amicales remarques (finalement en nombre limité vu la somme d'informations concernée), ne peuvent être faites qu'en gardant à l'esprit la masse de travail et de vérifications fournie pour rédiger un ouvrage de référence tel que l'€uro 3, selon nous excellent dans son ensemble, et tour de force, pour tout public, du plus novice au plus chevronné...

 

En Octobre 2005, est sorti

LE FRANC VI

Quelques notes de lecture... auxquelles l'auteur M Prieur a bien voulu répondre.

A première vue, l'(injuste ?) impression que pas grand-chose n'a changé par rapport au FRANC V. Outre le déréférencement de certaines années non confirmées et la confirmation d'autres années (XIXème), les principaux changements concernent les cotes, revues à l'issue d'un important travail de compilation.

 Les intéressantes notes de bas de page recensant les exemplaires connus (XIXè) sont maintenues et probablement enrichies, mais celles concernant les variétés (notamment République : exemple les 1 F Semeuse sur flan de 20 centimes Marianne) ont disparu. M Prieur nous précise que celà est dû à la préparation d'un livre de référence sur les fautés, qu'il appelle de ses voeux (et nous avec lui).

 On regrettera moins (pour notre part) la suppression de la section "commémoratives", mais que diront les collectionneurs concernés ? D'autant qu'un hypothétique livre sur le sujet, envisagé par CGB, a peu de chances de voir le jour (souscription lancée...). L'optique inverse a été prise pour les commémoratives non circulantes €uros, qui sortent pourtant à profusion dans la plupart des pays. A suivre avec l'inflation des 2 euros commémoratives circulantes, l'arrivée des nouveaux pays, et les années qui passent...

 On continue personnellement de regretter l'impasse sur certaines pré-séries correspondant à des types courants (par exemple la 1 F 1959 sans le mot essai, présentée sur monnaies-rares.com en page Raretés XXè 1 F, et qui fera parler d'elle en 2006, à l'occasion d'un attendu passage en vente publique... Alors que la 5 F 1959 est mentionnée de longue date dans le FRANC). M Prieur nous indique que seules les pré-séries susceptibles d'être acquises par nombre de collectionneurs, sont mentionnées. Exit donc les tirages confidentiels.

Le Gadoury dans son édition courante, ou édition "Essais" (à rééditer) continue sur ce point de remplir son rôle de référence, même s'il ne faisait souvent que reprendre Mazard et Guilloteau, avec des cotes parfois fantaisistes et peu de valeur ajoutée, sauf la force de diffusion du petit livre rouge... Un nouveau livre de référence sur les Essais, pour faire le point des connaissances à ce jour, est là aussi fortement souhaitable.

 A propos de la 10 c 1946 sans B page 119 : si nous sommes d'accord quant à l'impossibilité de se prononcer sur cette pièce de manière certaine (coin bouché ou frappe sans "B"), même au vu d'un bel exemplaire, et ce en raison des particularités et défauts du métal employé, la remarque comme quoi cette pièce ne peut être intégrée au FRANC car ce ne serait pas un millésime officiel, nous laisse quelque peu perplexe... Pour ne prendre que les 50 F Guiraud, quid de la 50 F 1950 B, de la 50 F 1952 essai, bel et bien insérées dans la liste des millésimes officiels du FRANC alors que l'administration les ignore dans ses archives ? Les exemples sont nombreux, encore plus au XIXè, de ces entorses à la règle qu'on pourrait caricaturer ainsi : "vue, mais pas dans les rapports officiels, donc n'existe pas". Fort heureusement, le Franc n'applique pas toujours cette règle...

Signalons une erreur dans le commentaire de cette même 10 c 1946 sans B, page 119 : il est dit qu'aucune pièce de ce type n'existe pour 1946 sans B, y compris en essai... c'est inexact, puisqu'un tel essai ou pré-série a été mis en vente dans le cadre de la collection Kolsky en 2000... par CGB !!

Donc le coin a bien été utilisé sans B, au moins pour cet essai...

 Une erreur bénigne de photo au type F.376 page 404, probablement déjà rectifiée pour LE FRANC VII : la photo présentée est celle du boîtier "Bi-métallique" et non du boîtier "Folon".

 Pas de remarque d'ensemble sur les cotes, CGB s'est toujours efforcé de donner des cotes réalistes, pas forcément très hautes, notamment en fonction du passage des monnaies en Vente Sur Offres. Sur cet aspect comme sur d'autres, LE FRANC VI reste une référence.

N'hésitez pas à nous faire connaitre vos propres notes de lecture, de l'€uro 3 comme du Franc VI ou du Gadoury 2005 : toute remarque de bon sens est source d'amélioration future...

 

 HAUT DE PAGE

 

 CONTACT

 www.monnaies-rares.com